test

Marquage Laser

Marquage Laser

Généralités

La marquage Laser est une technique par laquelle des signes sont inscrits sur un matériau à l’aide d’un faisceau Laser . La technique utilisée offre une grande flexibilité, tant pour le type de matière à graver que pour la mise en page des symboles à graver . Le marquage de spécifications de produit sur un objet, l’application d’un logo, l’application d’un numéro de série, un code- barres, une matrice de données, un code QR ou une information concernant la garantie du produit sont des exemples de marquages possibles qui peuvent également être appliqués sur vos produits .
Le marquage Laser s’effectue sans contact avec la matière, évitant toutes contraintes physiques ou mécaniques . De plus, le faisceau Laser est renvoyé sur la matière à l’aide de miroirs pivotants, ce qui permet d’obtenir des vitesses de marquage très élevées .

Exemples


Géométries

Les marquages Laser sont très fins et précis, d’une qualité impeccable et parfaitement reproductible . La géométrie du marquage est aléatoire et est pratiquement illimité. La mise en page du marquage peut être effectuée par nos soins ou peut nous être mis à disposition par le client à l’aide d’un fichier en format vectorisé (. IGES,.DXF/.DWG,.HPGL,.EPS).
Le logiciel de la machine est équipé des outils nécessaires pour générer automatiquement des code-barres, des codes QR, une numérotation successive ou des polices spécifiques pour les textes,
Si nécessaire nous pouvons importer des données externes par le biais de fichiers .TXT , afin de les traiter vers un format interprétable par le logiciel de marquage de la machine . 

Matériaux et contraste

Le contraste obtenu lors d’un marquage est principalement déterminé par l’absorption de la matière à marquer . On distingue ainsi plusieurs procédés de marquage :

Ablation

Des matières revêtues d’une couche de colorisation sont marquées par ablation de la couche supérieure du revêtement. Ce type de marquage est appliqué sur des surfaces d’aluminium anodisées et colorées, sur des surfaces recouvertes de peinture, sur des feuilles gravables Laser (3M) et sur des matières synthétiques ayant une couche supérieure à haut contraste.

Moussage / Carbonisation

Le moussage n’est possible que sur certaines matières synthétiques. La matière est fondue par le faisceau laser et cause l’émergence de bulles de gaz qui se fixent dès leurs refroidissements. Un marquage à relief est obtenu de cette façon. La lumière incidente se reflète de manière diffuse et la matière semble plus claire aux endroits marqués.
Un bref rapide essai sur notre machine peut déterminer l’aptitude de la matière pour ce type de marquage. Il est clair qu’avec ce type de marquage, la doublure ??fine d’un contour est moins précise que lors d’un marquage sur acier.

Gravure Laser

Lors d’une gravure laser, le but est de travailler la matière en profondeur. Cette méthode est appliquée principalement sur les différents types de métaux et sur des produits céramiques. Le principe de la gravure Laser est expliqué dans un chapitre séparé sur ce site.

Marquage Laser : Annealing / Tempérage

Certains matériaux dont le Titane sont chauffés jusqu’à des températures en dessous de leur température de fusion lors du marquage , créant ainsi des couches d’oxyde fines à la surface. Elles sont accompagnées d’une colorisation de la matière à marquer comme lors d’un tempérage . Un exemple représentatif de ce type de marquage est celui réalisé sur l’acier inoxydable et sur l’aluminium. Ces matières ont un marquage typique noir . Ce type de marquage est appliqué sur des outils médicaux,  des plaques d’identification ou des plaques signalétiques.

Décoloration

Ce procédé est appliqué principalement sur des matières synthétiques. Par l’énergie du faisceau Laser, les propriétés des molécules, additifs ou pigments de couleur sont modifiées.
Les endroits marqués changent alors de couleur ou sont décolorés. La surface de la matière reste pratiquement intacte. Au cas où votre fournisseur ne peut vous garantir que la composition de la matière est adaptée au marquage laser, un petit essai de faisabilité sur notre machine peut déterminer l’aptitude de la matière pour ce type de marquage.